La nourriture en Chine


Une escale gustative en Chine

Nichée en Asie de l’Est, la Chine attire un bon nombre de touristes. Elle offre, en effet, des sites incontournables tels que la Grande Muraille, l'armée des soldats de terre cuite, les grottes énigmatiques de Huashan, etc. De plus, sa gastronomie ne laisse pas indifférents les amoureux de la bouffe. Elle est l’une des plus connues au monde grâce à sa diversité. Les habitants locaux utilisent différents modes de cuisson en fonction de la nature des ingrédients. Pour eux, cette étape est très importante, autant que le choix des ingrédients. Bref, les recettes culinaires de la Chine sont de qualité.

Quelques plats typiques de la Chine

Les vacanciers peuvent commencer cette découverte culinaire par le chūnjuǎn. Il s’agit d’un rouleau de printemps chinois à base de farine de blé. Ce ragoût est composé de filets de poulet, de champignons, de légumes… Servi avec une sauce, il se mange chaud. Outre cela le ravioli chinois, le jiǎozi, est immanquable. C’est un plat en forme de chausson enveloppant une farce. Celle-ci est préparée avec plusieurs ingrédients différents. Par ailleurs, les bourlingueurs peuvent trouver cet aliment lors d’un voyage Thaïlande. Ce pays cuisine aussi du ravioli, mais d’une autre manière. En Chine, les touristes ont également l'opportunité de savourer le canard laqué de Pékin.

Que boire en Chine ?

Les Chinois prennent principalement du thé vert. Ce dernier est connu pour être plus sain et plus léger. De plus, il est plus désaltérant que le noir. Outre cela, la consommation d’alcool n’est pas interdite pour les personnes âgées de plus de 18 ans. De ce fait, les routards ont la possibilité de s'abreuver des boissons alcoolisées. Ils peuvent, par exemple, goûter la bière la plus célèbre du pays, Tsingtao de Qingdao. De plus, les gammes de vin fabriquées localement sont vendues à prix abordables. Elles sont douces et souvent servies avec de la glace. Concernant le café, les globe-trotters peuvent en trouver dans les grandes villes.

Et les desserts ?

Après le repas, les vacanciers peuvent manger de Tanguyan comme dessert. Il s’agit d’une sucrerie chinoise à base de farine de riz gluant. Ce plat traditionnel est disponible dans toutes les provinces de la contrée. Toutefois, sa recette et sa composition varient en fonction de la région. Mis à part cela, les bourlingueurs ont la possibilité de déguster quelques gastronomies consommées à l’occasion du Nouvel An chinois, entre autres le sorbet aux litchis et au gingembre ainsi que le wok de poires au miel et aux noix. Pour découvrir d’autres saveurs asiatiques, il est recommandé de réaliser un circuit Corée. Cette destination est aussi connue pour la variété et la qualité de sa cuisine. De plus, elle se situe entre le Japon, la Chine et la Russie.